130ÈME ANNIVERSAIRE DE VINCENT BACH : RETOUR SUR L'HISTOIRE DE BACH (PARTIE 2)

WHEN YOU GO BACH, YOU GO FORWARD

Le système de numérotation de Bach a démystifié le choix des embouchures

En 1919, Bach loue un petit local au 204E 85th New York, achète un tour pour 300 dollars et commence à fabriquer une embouchure par jour entre 2 représentations. Sa plus grande innovation a été de développer une série complète d'embouchures basées sur une numérotation logique des tailles de cuvettes et de perces. Dans le passé, il était courant de commercialiser les embouchures sous le nom d'un artiste. Le système de numérotation de Bach a donc démystifié le choix des embouchures. Ce système est encore utilisé aujourd'hui sur des modèles populaires comme le 7C et le 3C.



Après que Bach ait vendu ses embouchures à tout son entourage professionnel, la demande chuta rapidement. À peine capable de payer son loyer, il fit paraître une annonce dans "Métronome", le principal magazine musical de l'époque, intitulée "Comment devenir un magicien du cornet sans s'entraîner". Cela conduisit Bach à lancer une fois de plus une ruée de commandes pour ses embouchures. Bach pu même engager deux ouvriers supplémentaires pour élargir la gamme de ses produits. Il abandonna alors ses activités de concertiste pour se concentrer pleinement sur sa nouvelle activité.

"When You Go Bach, You Go Forward."

En 1922, commença la production des trompettes Bach. La plupart des trompettes actuelles sont accordées en si bémol, mais une grande partie des pièces classiques étaient écrites à l'origine pour des trompettes en do ou en ré. Bach commença donc à construire ces instruments moins utilisés et sa petite usine devint vite un paradis pour les joueurs d'instruments à vent qui avaient besoin d'instruments particuliers. Pour les musiciens qui n'avaient besoin que d'un seul de ces instruments une ou deux fois par an et qui ne pouvaient pas se permettre de l’acheter, il mit au point un programme spécial de location. Dès lors, il développa progressivement sa gamme de trompette en une série complète. En 1928, il commença également à construire des trombones. Après que de nombreux musiciens aient appelé ses instruments le "Stradivarius" des trompettes, il a eu la prévoyance de protéger le nom "Stradivarius" comme une marque lui appartenant, ce qui est toujours valable aujourd'hui. Il a également inventé le slogan : : "When You Go Bach, You Go Forward."




Avec maintenant quatre sites à New York, Bach décide en 1953 de transférer sa production dans une usine nouvellement construite à Mount Vernon. À l'époque, c'était l'une des usines les plus modernes et les mieux équipées des États-Unis pour la fabrication des cuivre et des embouchures.





Au plus fort de la production, Bach employait 35 ouvriers. La plupart des instruments étaient fabriqués sur commande. Au début des années 1960, Vincent Bach commença à penser à sa retraite, son audition se détériorait et le stress quotidien de l'entreprise commençait à l'épuiser. N'ayant pas d'héritier pour poursuivre l'activité, il mit en vente l'entreprise en 1961 à l'âge de 71 ans. Selon les rapports de la société Selmer, elle n'a pas offert le plus d'argent, mais Bach a estimé que c'était là que son héritage serait le mieux conservé. Avant l'acquisition de Bach, Selmer était principalement un fabricant d'instruments à vent de la famille des bois. Henri et Alexandre Selmer étaient tous deux des clarinettistes accomplis et ont commencé à fabriquer des clarinettes et des becs en France en 1885. En 1905, Alexandre Selmer était clarinettiste principal à l'Orchestre philharmonique de New York. Après avoir émigré aux États-Unis, il avait ouvert un bureau à New York pour distribuer les instruments que son frère fabriquait en France. À son retour à Paris en 1910, il obtint les droits de distribution des produits Selmer aux États-Unis et George Bundy les droits de la marque Selmer, fondant ainsi "The Selmer Company".


VIDEO
©2020 GEWAMUSIC