JULIEN BOTAS, ARTISTE DW DRUMS, EN TOURNÉE AVEC AMIR

REPORTAGE DANS LES COULISSES DU CONCERT LORS DU TRANS'ART À CARPENTRAS

On ne pouvait mieux choisir que l'Iron Man de la batterie, pour suivre le marathon de concerts réalisés par le groupe de musiciens qui suivent Amir depuis deux ans...

Une équipe fraiche et dynamique que nous présente Julien, sur le site des Trans'Art de Carpentras, par 40° à l'ombre !

Protégée par un voile de protection doré contre les rayons brûlants du soleil, notre belle DW Collector's Black Satin Oil, attend son "magister batteur" pour les balances.



Julien est partout, au service de tous, il mène la mise en place du programme musical pour le confort de l'équipe et la bonne réalisation du spectacle.

L'affaire est rodée, on sent que l'expérience d'un travail important, a forgé l'efficacité du groupe.

Quand Amir fait son apparition pour les mises en place de l'après-midi, son sourire révèle sa joie d'être sur scène avec les siens.

En vrai mélomane, il aborde avec aisance, les différentes interprétations musicales souhaitées, pour un morceau avec ses musiciens.

Quand arrive le soir et que l'heure du spectacle se précise, on entend les vocalises de l'artiste qui chauffe sa voix dans les loges. Pas une note ne lui échappe !

Soudés, ils sont prêts pour leur public, leur offrant un show à la fois visuel et musical de belle qualité.



Le petit truc du batteur de Julien Botas : "Mon petit truc de batteur est basé sur l'accordage de mes fûts. Une fois la peau montée et tendue, je desserre tous les tirants jusqu'à la limite du relâchement. Dès lors, je les resserre tous d'un tour et demi, pour finaliser mon accordage."

Texte: Frank Haesevoets
Photos: Frank Haesevoets & Laurent Decavele / Vidéo: Laurent Decavele
VIDEO